FRENCH

Sunnah Reloaded

DES SUNNA ABANDONNEES

 

Louange à Allah, nous le louons, nous cherchons à nous repentir auprès de lui, celui qu’Allah a guidé est bien guidé, celui qui est égaré par Allah, nul ne peut le guider, nous témoignons il n’y a de Dieu que lui-même, le Prophète (Paix et Salut sur Lui) est son messager.

 

Dieu dit dans son noble coran Ô les croyants craignez Allah comme il doit être craint, et ne mourez qu’en pleine soumission. (Ali Imrana 102).

 

La meilleure des paroles, c’est la parole d’Allah, il n’y a point de sagesse que celle de Mohamed (Paix et Salut sur Lui), rien n’est plus mauvais que d’inventer, toute invasion est bid-a, tout bid-a est un égarement, tout égarement sera conduit dans l’enfer.

 

Après tout, qu’appelle-t-on sunna ?

La sunna est une voie à suivre qu’elle soit fondée ou sans fondement, si elle est bien fondée elle doit être considérée.

La sunna se reconnait par des faits et des preuves.

Pour les connaisseurs la sunna est une chose aimée et acceptée par le prophète (Paix et Salut sur Lui) ce n’est point une obligation.

 

Le prophète (Paix et Salut sur Lui) vous a confié deux (2) choses (tant que vous les conservez, vous ne serez pas égaré : le saint coran et la sunna) il dit encore (je vous exhorte à suivre et à respecter ma sunna et celle de mes compagnons en toute rigueur je vous interdis d’inventer).

 

La sunna du prophète (Paix et Salut sur Lui) conduit au paradis

Imam Malick confirme quand il a dit que (la sunna est l’arche de Nouhou quiconque s’embarque arrivera à bon port, celui qui refuse se verra noyé).

 

Zannounni Almisri dit (aimer Dieu c’est suivre le prophète (Paix et Salut sur Lui) dans ses preuves et ses faits).

 

Dieu dit dans son noble coran :

Dis <<Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi.

Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés.

Allah est pardonnateur et miséricordieux>> sourate 3 du verset 31.

 

Hassanoul Basri dit (pour symboliser l’amour du prophète (Paix et Salut sur Lui) c’est de le suivre).

 

Les indices d’un bon croyant se manifestent par le respect de la sunna du prophète (Paix et Salut sur Lui).

 

La valeur de l’homme équivaut à son degré d’exécution de la sunna.

 

 

 

Le respect des principes de la sunna nous réserve des bonheurs dont :

  • Renforcer l’amitié avec Dieu,
  • Prendre des dispositions pour l’accomplissement des droits,
  • Eviter le bid-a,
  • Prioriser les biens sacrés d’Allah.

 

Le non-respect des principes de Mohamed (Paix et Salut sur Lui) nous expose à des difficultés et des malheurs en imitant les cafres et les hypocrites pour l’alimentation, la boisson, l’habillement etc. à tel enseigne que beaucoup se retrouvent dans ce cadre.

 

Toute personne qui fait revivre les sunnas fait partie de ceux qui ont respecté la charia d’Allah.

 

Le prophète (Paix et Salut sur Lui) dit quiconque fait revivre mes sunna à travers la formation se verra récompensé à la hauteur de l’œuvre des personnes formées selon Ibnoumadjaha.

 

Je vous exhorte au respect des huit (8) sunna qui ont tendance à être négligées :

  • Le ramassage des aliments tombés involontairement pendant la restauration, en léchant proprement les mains avant la toilette, de même que l’assiette, il dit qu’il ignore parmi les trois (3) opérations laquelle a plus de barakas.

 

D’aucuns disent une poignée de nourriture tombée à terre doit être ramassée en prenant soin d’enlever les saletés avant de consommer pour éviter de laisser cela à portée de Cheytane.

 

Il est conseillé de bien lécher la main avant de la nettoyer avec le mouchoir par ce qu’on ignore laquelle des trois (3) est la plus bénie par Allah rapporté par Mouslim.

 

  • La fréquence de la récitation de As tach Firoullâh pendant les rencontres.

 

Abdoullaye Ibn Oumar dit qu’il a constaté que le prophète (Paix et Salut sur Lui) faisait cent (100) fois

Rabbi ikh firli wa toub alaya

Inaka anta tawaboun Rahimou

Rapporté par Abou Daouda,

Tirmiziou Albani.

 

  • La prosternation après tout bonheur ou quand on échappe à un malheur.

Bakhawiyou affirme dans son ouvrage charhou sounnati : (après l’annonce d’une longue attente d’un bonheur et après avoir franchi une difficulté majeure la prosternation de reconnaissance envers Allah est nécessaire).

 

Ibn Al Ghayyimou dans son ouvrage Zâdoul Maad (consignait au prophète (Paix et Salut sur Lui) et à ses compagnons de faire le Soudjoud Choukrou après un bonheur ou une victoire tant attendus).

 

  • Faire deux (2) rakats quand on veut se repentir :

Aboubakr Sidigh dit que le prophète (Paix et Salut sur Lui) a dit quiconque fait ses ablutions et deux (2) rakats  suivi As tach firoullâ sera pardonné par Dieu rapporté par Tirmiziou, Abou Daoud et consigné par Albani.

 

  • Le respect de la préparation du testament au quotidien.

Ibn Oumar affirme que le prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui) a dit que (nul ne doit occulter une information relative à ses activités au-delà de de deux (2) à trois (3) jours sans la consigner ou la partager avec ses proches). Mountafaghoun Mayri Nafirou  a révélé qu’il a appris de Abdoullaye Ibn Oumar dire qu’il n’a pas passé une seule nuit depuis qu’il a appris ça avec le prophète (Paix et Salut sur Lui)  dire ceci : je n’ai pas passé une seule nuit avec un testament sans l’écrire.

 

  • Ne vous précipitez jamais à retirer votre main quand vous vous saluez tant que votre partenaire n’ouvre pas son poignet. Confirmé aussi par Albani.

 

  • S’exposer sous la pluie :

 

Anas a dit qu’il m’est arrivé avec le prophète (Paix et Salut sur Lui) qu’il s’est déshabillé sous la pluie, nous lui avons posé la question pourquoi il s’est déshabillé ?

(Il dit que c’est une première par Dieu rapporté par Mouslim.

Nawawi dit dans son ouvrage :

Il est aimé par le prophète (Paix et Salut sur Lui) de se faire mouiller par la première pluie, lorsque le subordonné constate l’acte du supérieur; il est de son devoir de demander le fondement pour s’enquérir  et édifier d’autres)

 

  • La glorification en temps de surprise et de peine :

Abouhourayra dit qu’il s’est croisé avec le prophète dans les rues de Madina il se trouve que Abouhourayra était dans un état de zânab aussitôt il s’est faufilé pour effectuer son bain de purification, le prophète (Paix et Salut sur Lui) a constaté son absence ; à son retour Mohamed (Paix et Salut sur Lui) lui a posé la question de savoir : où tu étais ? il a répondu Ô prophète quand on s’est croisé j’étais en état de zânab, ne voulant pas rester à vos côtés dans cet état, le prophète (Paix et Salut sur Lui) a dit Soubouhaanallaahi le musulmam ne peut pas être impur.

 

Saidoul Khoudouriwou a dit que le prophète (Paix et Salut sur Lui) a dit qu’il estime que le 1/4 de ceux qui auront le paradis se trouvent dans la communauté de Mohamed (Paix et Salut sur Lui) tous ont répliqué Allahou Akbar.

Il reprit la même version en souhaitant que le 1/3 de ceux qui auront le paradis seront de lui, tous ont répliqué : Allahou Akbar.

 

Enfin, il  a souhaité que la moitié de ceux qui auront le paradis soit de sa communauté et tous ont encore dit Allahou Akbar.

 

Tout le monde est unanime sur ça.

Brought to you by:

THE HIDDEN PRESTIGE TEAM

Advertisements